Le pouvoir de l’influence : L’innovation

 

Par Julie Gauthier

L’influence des minorités sur la majorité (vecteur de changements)

«Dans une collectivité, les individus ont une certaine marge d’autonomie qui leur permet d’interpréter les normes en fonction de leurs besoins, d’exercer leur jugement personnel et de choisir un comportement qui leur semble approprié à la situation.» Morin et Aubé (2007). En gestion, quand on parle d’innovation en terme « d’individus novateurs » on parle des personnes qui s’écartent des limites et des règles établis par le groupe. Une multitude d’auteurs qualifient ses individus dotés de la faculté de penser en dehors du groupe de «déviants». Bon, vous vous doutez bien que je n’adhère pas à cette nomenclature. Je trouve le terme  déviant…comment dire… mettons quelques peu péjoratif. Je comprends bien que l’on utilise le terme déviant dans sa signification première soit « qui dévie de la norme » mais quand même, ça me laisse de drôles d’images dans la tête. Si ça ne vous dérange pas, je vais plutôt utiliser le terme innovateur. L’innovation et les individus innovateurs sont souvent des acteurs de changement au sein d’un groupe. Dans la mesure où l’individu déviant…oups…innovateur se retrouve dans un cadre de travail assez souple pour accepter de revoir les normes, un groupe peut tirer profit de ces gens qui « think outside the box ».

L’innovation constitue un cas particulier d’influence sociale. Les créateurs sont souvent des gens qui ont appris, de par leur pratique, à penser en dehors des cadres. En tant que gestionnaire culturel qui porte aussi le chapeau de scénariste, ma pratique artistique m’aide à adopter une attitude novatrice dans la gestion de mon organisation. Dans mon travail de scénariste, je m’efforce toujours de questionner ce que j’appelle ma première idée. Mon personnage principal est un homme…pourquoi? Est-ce que ça pourrait être une femme? Mon personnage principal est un homme d’affaires mais est-ce que ce serait aussi intéressant s’il évoluait dans un milieu pauvre? Il ne faut jamais avoir peur de pousser son raisonnement plus loin quand nous sommes face à un problème qu’il faut solutionner. Jamais au grand jamais répondre face à une problématique quelque chose comme : ben là, on peut pas faire ça, on n’a jamais fait ça de même! Dans la même ligne de pensée, même si je planche 1 semaine, 1 mois, 1 an sur une scène, si je me rends compte qu’elle doit être modifiée ou même évacuée du scénario, je le fais sans hésiter. Dans la gestion de projet, il ne faut pas s’attacher à ses projets au point de ne plus vouloir entendre le point de vue des gens qui pourrait avoir un regard nouveau (vous savez les gens déviants/novateurs) sur ledit projet.

Évidemment l’innovation n’est pas toujours un gage de succès et toutes les idées novatrices ne sont pas bonnes.

Voir ici ou ici

Comment concrètement réussir à influencer un groupe, en transformant nos idées novatrices en actions concrètes? C’est ce qu’on verra dans mon prochain billet.

Publicités

Une réflexion sur “Le pouvoir de l’influence : L’innovation

  1. I have been exploring for a bit for any high-quality articles or blog posts in this sort of house . Exploring in Yahoo I eventually stumbled upon this web site. Reading this information So i’m happy to convey that I’ve a very excellent uncanny feeling I discovered just what I needed. I so much definitely will make sure to do not put out of your mind this website and provides it a look regularly.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s