Bad Uncle se confie au Paradis!

Image

Le groupe Bad Uncle, mené par l’énergique chanteur et accordéoniste Santosh Lalonde, s’est prêté au jeu de notre questionnaire! Une belle invitation à entrer dans l’intimité d’un des groupes phares de la scène underground montréalaise avant leur visite au Paradis le samedi 2 novembre.

D’où vient le nom du band? D’un vieux proverbe.

Si vous aviez à décrire votre style en une phrase… courte : Operatic polkabilly gypsy surfcore.

Quelle est votre inspiration? Slayer, Peter Gabriel, Naftule Brandwein, Charles Mingus, etc.

Moment marquant jusqu’à présent dans votre carrière : Le lancement de notre album opéra-rock, The Surgent’s Lament, mars dernier, avec performance cirque, incluant une foule, des villageois avec des fourches en feu.

La musique qui roule dans votre van de tournée en ce moment : The Barons of Tang – Into the Mouths of Hungry Giants

Votre rituel de concert le plus cocasse : S’endormir pendant la dernière chanson.

Votre coup de cœur culturel toutes catégories confondues : La bière à la microbrasserie Coureur des Bois à Dolbeau (la bière c’est la culture, non?).

Un artiste à découvrir : Jardin Mécanique

Un endroit à découvrir : Carleton-Sur-Mer

Meilleure place pour prendre un verre après un show : Grumpy’s (1242, Bishop, Montréal)

Meilleur greasy spoon au Québec pour déjeuner un lendemain de show : Sur le quai à Sainte-Rose-du-Nord

Meilleure poutine : Patati Patata à Montréal

Que connaissez-vous de Rimouski? Du Bas-Saint-Laurent? Le fleuve est grand et le vent est fort.

Publicités