En coulisses avec Jeffo and The Heads Up

Le groupe Jeffo and The Heads Up a partagé la scène avec nul autre que Dennis De Young lors des Grandes Fêtes du St-Laurent. Depuis, les musiciens ont offert une prestation remarquée à la 22e Rencontre d’Automne du ROSEQ et ont lancé leur premier album « Timekeeper ». Le 28 novembre au Paradis, ils assureront la première partie de la formation Groenland en formule acoustique. Incursion dans l’univers du leader et chanteur Jeff O’Connor, gaspésien d’origine et rimouskois d’adoption.

shoot groupe musique 042

D’où vient le nom du band? Un brainstorm à l’issue d’une pratique entre musiciens. Un petit « inside » qui reflète notre côté lunatique ou tête dans les nuages.

Si vous aviez à décrire votre style en une phrase : De Indie Pop/Rock (band complet) à Néofolk (acoustique).

Quelle est votre inspiration? Le temps qui passe et la façon dont il exerce un contrôle sur l’être humain. Vivre une situation de quelques secondes et la passer au ralenti dans sa tête me permet souvent d’écrire plus d’une page.

Moment marquant jusqu’à présent dans votre carrière : Jouer sur la même scène que Dennis De Young, c’est grisant!

Le plus beau commentaire que vous avez reçu sur votre musique : Les gens qui m’arrêtent sur la rue et me parlent d’une de mes chansons en me disant qu’ils se reconnaissent en elle ou qu’elle leur a permis de traverser une épreuve dans leur vie. C’est toujours très flatteur.

Quelque chose qui vous choque : Les gens passifs et jaloux. Il faut se réveiller et construire son bonheur.

Quelque chose qui vous fait sourire : Les quiproquos.

Quelque chose qui vous émeut : La sagesse de mon père.

La musique qui roule dans votre van de tournée en ce moment : Gorillaz.

Votre rituel de concert le plus cocasse : J’ai besoin d’un 15 minutes en solitaire avant un concert… que je ne réussis jamais à avoir! C’est tellement ridicule que ça me détend.

Votre coup de cœur culturel toutes catégories confondues : Harry Manx.

Un artiste à découvrir : Stereophonics.

Un endroit à découvrir : Les paysages de Rivière-au-Renard, en Gaspésie, mon village natal.

Meilleure place pour prendre un verre après un show : Où il y a de l’alcool et du beau monde, tant que l’on puisse décompresser et jaser.

Meilleur greasy spoon au Québec pour déjeuner un lendemain de show : Où il y a œufs et bacon, je suis preneur!

Meilleure poutine : Ahston!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s