Les coups de cœur culturels 2013 de Robin Servant

Le directeur technique du Paradis et musicien Robin Servant vous livre ses coups de cœur culturels 2013!robin console

Concert de René Lussier au Bercail, 3 octobre

Le guitariste et chanteur René Lussier a produit un deuxième disque de chansons intitulé Toucher une âme.  Il a touché la mienne et celle de quelques autres chanceux qui étaient à son concert au Bercail en octobre dernier.  L’intimité et la fragilité étaient au rendez-vous!

Concert du GGRIL à Caravansérail sous la direction de Michael Fischer, 25 octobre

Le GGRIL est le Grand groupe Régional d’Improvisation Libérée.  Nous avons joué sous la direction de Michael Fischer, chef du Vienna Improvisers Orchestra.  La direction de Michael a amené notre ensemble là où il n’avait jamais été, une zone où la précision chirurgicale se mêle allègrement à l’improvisation bruitiste.  Diriger des improvisateurs?  C’est absolument possible, grâce à une série de signes qui suggèrent un type de jeu au musicien qui peut suivre la consigne (ou non!).  Le concert a été enregistré et ceux qui n’y étaient pas peuvent l’écouter ici.

Bad Uncle au Paradis, 2 novembre

Une fanfare rock graisseuse pour le plus grand plaisir du public présent ce soir-là!  Bad Uncle est drôle, de mauvais goût et sent le musicien en tournée. Les histoires des chansons sont tordues, vulgaires et charmantes!

L’Empereur en culottes courtes de Sébastien Chabot

Ce 4e roman du Matapédien Sébastien Chabot raconte l’histoire hilarante et pathétique de Malik Beauchemin, un enfant prodige de Ste-Florence.  Ostracisé parce que trop différent des gens de son milieu, il finira au moulin à scie de la Barrabas and co, où il chassera les bêtes mythiques de la cour à bois avec l’équipe de nettoyeurs : Soeur violente, Gilling Gallang, Boulon, et Aimel’huile. Plein d’humour, ce roman baroque dresse un portrait parodique des travers de notre société hyper-industrialisée, qui surexploite ses ressources naturelles dans un contexte de sous-développement intellectuel.

Le chant des ondes, documentaire de Caroline Martel

En tentant de découvrir le secret de l’instrument mystérieux que sont les ondes Martenot, un des premiers instruments électroniques, Martel nous fait découvrir un univers de musiciens et de luthiers électroniques passionnés. Un film fascinant qui nous présente un univers musical méconnu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s