Radio Radio : « ça c’est nice »!

Par Véronique Lavoie

C’est dans une ambiance de relâche que Radio Radio, qui a d’ailleurs fait salle comble, a invité la foule à son « glow party » parsemé de lumières vertes au plafond, de solo de trompettes, de danse, mais surtout de classiques du groupe tels que « Jacuzzi » et « Cliché hot ». On relâche notre fou, let’s go « il faut que tu rides sur ton cheval galope jusqu’ »au Paradis!

Crédit photo : Mathieu Gosselin

Crédit photo : Mathieu Gosselin

C’est en formule full band que les deux rappeurs ont entamé la soirée avec leur hymne « 50 shades of Beige » tiré de leur dernier opus Ej feel zoo (2014). Loin d’être un spectacle monochrome, Radio Radio possède un don inné pour faire sauter et transpirer les gens. La présence électrisante de la trompettiste Josiane Rouette a enflammé la foule lors de ses nombreux solos. Une femme charismatique qui a le sens du spectacle!

Personne ne pourra accuser Radio Radio d’encourager l’inactivité. En constant mouvement, les deux artistes ont votre santé à cœur lors de leurs représentations qui comportent plusieurs exercices comme : se pencher devant et derrière, sauter sur place et le très populaire « lève tes mains et shake tes hanches ». Je vous le dis, mangez vos cinq portions de fruits et de légumes et ajoutez un spectacle de Radio Radio : vous aurez un teint de pêche assuré!

Le duo a enchaîné plusieurs de ses succès entremêlés des pièces de son dernier album. La phrase la plus entendue de la soirée : « c’est ma toune » dès les premières notes de « Dekshoo », « Enfant spécial », « Guess What? », « Cargué dans ma chaise », « Ej feel zoo », « Tcheindre together ».

Bref, ce n’est pas pour rien que le Paradis affichait son deuxième sold-out après Groenland en 2013. L’équation est simple, même pour une fille comme moi qui compte encore sur ses doigts : Radio Radio + spectacle = fête. Ce groupe s’approprie la langue et crée son propre lexique audacieux et coloré qui en séduit plus d’un. Un son incomparable et drôlement attachant! Mention spéciale à l’interprétation de la chanson thème des « Les mystérieuses cités d’or » lors du rappel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s