Les Hôtesses d’Hilaire: Révélation rock acadienne

Pour leur nouvel opus, le troisième qui fut lancée le 30 octobre dernier, nous découvrons une nouvelle photo de famille tirée des albums photos de du père de Serge Brideau (chanteur), Hilaire. Fidèle à son anti-conformisme, il aborde dans ses chansons des thèmes décalés et incisifs : le bilinguisme et la langue « chiac » au Nouveau-Brunswick, l’écologie, l’égocentrisme, la robotisation des humains… le tout à travers de petites scènes sans prétention, et sans se prendre au sérieux bien sûr !

Nous leur avons soumis notre petit questionnaire, histoire d’en savoir un peu plus sur le phénomène Hôtesses d’Hilaire:

D’où vient le groupe : De l’Acadie : Tracadie, Caraquet, Cap-Pelé et Grand-Digue.

Si vous aviez à rassembler en seul mot votre style : Psychédélique

Qu’est-ce qui joue en ce moment dans votre voiture : T-Rez, Frank Zappa, Plume, Aut’Chose.

Une mauvaise habitude en tournée : Perdre notre bassiste (ça arrive trop souvent).

Une situation inusitée en tournée : ha! Ha! Ha! Non, c’est correct, on va sauter la question.

Une phrase que vous dites souvent en concert : Michel est célibataire! Profitez-en Mesdames. Ça arrive pas souvent!

Que faites-vous immédiatement après le concert? On cherche le party.

Le plus beau commentaire reçu jusqu’à présent pour l’album : Une demoiselle m’a dit : « J’aime faire de la mécanique en écoutant l’album ».

Votre expression ou citation préférée : Vaut mieux vivre un jour de lion que 100 jours de mouton.

L’artiste qui vous inspire le plus (toutes catégories confondues) et pourquoi? Le rock de 1966 à 1979 toutes langues confondues.

Qu’est-ce qui vous choque? Vous fait rire? Vous émeut? Vous fait peur? Les gens fermés d’esprit me choque. Le racisme me fait mal à l’âme.

Un secret sur un membre du band que vous n’avez jamais dévoilé : Na! Na! Na! Na!….ha! ha!ha!

IMG_6303

Allant de claires influences rock ’70, le groupe se balade entre rock psyché, bluegrass ou spoken word à la Lucien Francœur. Exemple de slogan : «Le système vous a fourrés, ben fourrez l’système : faites faillite» Et fidèle à la belle folie de ce groupe unique, nous vous conseillons de vous rendre au concert des Hôtesses d’Hilaire, peut-être en vous demandant si les Néo-Brunswickois sauront vous changer les idées avec leurs paroles drolatiques et leurs spectacles notoirement désopilants, c’est un pari à relever!

*Info concert

*Vidéo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s