Un joyeux anniversaire à Dare To Care

dare-to-care

À l’occasion des 15 ans de Dare to Care Records, Avec pas d’casque, Émile Bilodeau et Fanny Bloom sont passés nous voir. Deux d’entre eux ont passé le test de notre désormais fameux questionnaire.

avec-pas-dcasque-image

Suite au succès de l’album Astronomie, Avec pas d’casque est de retour dans le paysage musical québécois avec cette même essence alliant la poésie du quotidien et le folk aérien, puisant sa force dans l’authenticité et la véracité du contact humain. Nous avons voulu en savoir un peu plus sur eux.

D’où vient le nom du projet?  C’est une expression que le chroniqueur sportif Jean Dion utilisait souvent pour parler de l’époque où les joueurs de hockey ne portaient pas de casque. C’est la contradiction de l’expression («avec» et «pas») qui nous avait plu à l’époque.

Qu’est-ce qui joue en ce moment dans votre voiture? C’est assez varié. Ça dépend qui est assis dans le siège passager.

Une phrase que vous dites souvent en concert? Possiblement: «Je promets que la journée qui s’en vient est flambant neuve.»

Le plus beau commentaire reçu jusqu’à présent pour votre album?  Ce qui est le plus fascinant pour nous, c’est souvent de se faire dire dans quel contexte notre musique a été présentée. Pendant une traversée de l’Atlantique en voilier, pendant une période difficile, pendant un accouchement, pendant un roadtrip, après une rupture. Tous les matins en allant travailler. Dans un chalet. Le plus beau commentaire, c’est de savoir que notre musique existe même quand nous n’y sommes pas.

Une pièce que vous auriez aimé composer? Nos corps, de Jimmy Hunt.

Votre expression ou citation préférée?  Joël (le batteur du groupe) dit souvent : «Une autre journée parfaite !». Il a généralement raison.

L’artiste qui vous inspire le plus et pourquoi? Trop difficile de ramener ça à une personne. Les esprits libres nous inspirent, en général.

Un conseil pour nos enfants? Faites à votre tête, souvent.

800_20141020063449cakfom_fannybloom2_christinegrosjean

Fanny Bloom lance un album-qui-porte-son-nom, intime, collé à elle, son préféré, le plus intérieur, empreint d’une sensibilité qu’elle seule peut arriver à recréer. Nous avons eu envie de faire une incursion dans cet univers.

 D’où vient le nom du projet? Fanny Bloom? C’est un secret 🙂

Qu’est-ce qui joue en ce moment dans votre voiture? Matt Holubowski, Amylie, Claude Léveillée

Vous pouvez nommer une mauvaise habitude en tournée? Comme beaucoup d’autres musiciens je pense, je ne mange pas super bien!

Le plus beau commentaire reçu jusqu’à présent pour votre album? Que mon album est exactement ce dont la personne avait besoin en ce moment. Comme des planètes alignées. Ça m’est arrivé plusieurs fois et chaque fois, je trouve ça spécial.

Une pièce que vous auriez aimé composer? Dis, quand reviendras-tu? de Barbara, elle est d’ailleurs sur mon dernier album.

Votre expression ou citation préférée? Je dis souvent: À cheval donné, on ne regarde pas la bride. Ça n’a rien à voir avec la musique. Je dis ça souvent parce que je trouve qu’on se plaint beaucoup, même quand on se fait donner des trucs tout cuit dans l’bec.

Un conseil pour nos enfants? Les enfants vous êtes si beaux. Essayez de garder cette innocence et cette curiosité qui vous habitent tant. C’est le moteur qui alimente beaucoup de rêves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s